Restaurations d’instruments de musique mécanique

La restauration est un voyage dans le temps et un apprentissage en permanence. C’est ici que je puise mon inspiration pour mes créations. Un instrument ancien doit être restauré avec le respect dû à son créateur et à sa valeur historique.

Voici quelques échantillons de ces restaurations réalisées dans mon atelier en près de 25 ans d’activité.

Mes restaurations sont visibles dans de nombreuses collections privées ou  publiques telles que le Musée de la musique mécanique de Mirecourt ou le Musée de l’aventure du son à St Fargeau.

Clarabella 18 touches vers 1900 (Allemagne)

Avant et Après restauration, 10 anches libres, 8 cloches.

La charmeuse

La Charmeuse, Organette à anches libres doublées, très belle sonorité.
Fonctionne avec des disques métalliques.

Orgue de salon

Très bel orgue de salon Mirecourt Vosges, certainement un modèle particulier vu la finition en marqueterie du clavier.

Pianos pneumatique

De nombreux pianos pneumatiques ou reproducteurs comme Aeolian, Dea, Duo-Art ou Pleyel ont retrouvé leur musicalité dans mon atelier.

Orchestrion Lösche Allemagne vers 1900

Piano automatique avec trois jeux de flûtes dans le haut du meuble. Ces jeux imitent le son d’une clarinette et d’un violon.

Orchestrion Koenigsberg de 1947 (Belgique)

A l’intérieur : un piano, un accordéon, deux saxophones, un xylophone, une batterie et des percussions. 100 ampoules de 5 couleurs différentes sont utilisées pour l’éclairage.

La musique est lue à partir de rouleaux en papier. Ce type d’instrument à lecture pneumatique à monnayeur jouait dans des dancing ou des boîtes de nuit. Il est aujourd’hui visible au Musée du Son à Saint-Fargeau.

Pianola Simplex 65 notes

L’appareil se place au dessus du clavier d’un Piano.
Il a été « midifié » pour les besoins d’un spectacle : il peut être piloté par un ordinateur ou jouer ses rouleaux d’origine.

Ce genre de « transformation » est particulièrement destiné aux créations musicales ainsi qu’à à toute constitution de répertoire (notamment pour les instruments dont le répertoire est perdu).

L’instrument n’est pas modifié, il est conservé dans son état d’origine. Nous intervenons seulement sur le tuyau de commande en caoutchouc souple (prévu pour être remplacé). Le système pneumatique est commandé soit par son rouleau ou carton  d’origine, soit par un jeu d’électroaimants.

Retourner en haut de la page

Facteur d'Orgues, restaurateur d'instruments de musique mécanique.